Retour à l'accueil
Identifiez et mettez en oeuvre les solutions ...
Contact
 Patrimoine et gestion   l'utilité du conseil   Compétences du Cabinet   Certifications 

 
Prendre CONSEIL 
 L'utilié du conseil
 Qu'est ce que le courtage ?
 
INVESTIR dans la pierre 
 Immobilier de rapport
 Les raisons d'investir
 Les clés du succès
 
PLACER de l'argent 
 Placer en assurance-vie
 Epargner pour sa RETRAITE
 
S'ASSURER 
 S'assurer sur la VIE
 Assurer ses CREDITS
 
ENTREPRENDRE 
 CREER son entreprise
 Comment se rémunérer ?
 Assurer ses salariés

Placer de l'argent

Poser
une
 question

Valeur et prix d'une action



    Le cours d'une action sur le marché est son prix "spéculatif"
 

Par définition, le prix d'une action est celui auquel on peut l'acheter ou la vendre. C'est sa valeur négociable, constatée sur un marché à l’instant considéré : il s’agit alors d’un prix de transaction plutôt que d’une valeur.

Cela étant, chacun peut constater que les cours des actions connaissent en une seule journée des variations très importantes. Des écarts aussi bien à la hausse qu'à la baisse, compris entre 5 et 10% ne sont pas rares, sans que pour autant des évènements concernant directement l'entreprise et ayant une influence sur sa valeur, justifient ces mouvements boursiers.

Ce phénomène de " volatilité " montre bien que le cours de Bourse ne peut être considéré comme la vraie valeur économique d'une action, mais qu'il n'est qu'une simple approche de celle-ci, grossie ou diminuée d'une appréciation spéculative, c'est-à-dire résultant de facteurs étrangers à l'entreprise cotée, accidentels ou peu durables.

On peut néanmoins en profiter pour acheter ou vendre un titre.


    Hors des cours de la bourse, les vrais critères d'évaluation d'une action sont essentiellement économiques

 Le premier d'entre eux est la profitabilité et les perspectives de croissance de cette profitabilité.

Le "price to earnings ratio" (PER) ou taux de capitalisation du bénéfice net, est le premier instrument de mesure et le plus utilisé. Pour l'obtenir, on divise le cours de l'action par le bénéfice net estimé pour l'année en cours, ramené à une action.

Dans l'environnement actuel, la bonne règle est de payer dix ans de bénéfices accumulés. Sur la base d'une croissance régulière de 15% des bénéfices réels, on admettra alors un PER de 20. Si la croissance des bénéfices est très supérieure à 15 %, on admettra un PER plus élevé, voire beaucoup plus élevé.

 La valeur des actifs est aussi un élément important d'appréciation.

 Enfin, lorsque les parts de marché présentent un aspect quasiment captif, voire que l'entreprise dispose de technologies particulières qui seraient plus coûteuses à développer ou à effectuer qu'à racheter en Bourse, ces éléments contribuent à sa valorisation.

 
  VOIR    

 L'analyse technique boursière
 SICAV FCP Bourse en ligne
 Plan d'Epargne Actions ( PEA )




 

 

 
ACTUALITE 
 Le prix d'une action
 
Mieux CONNAÏTRE 
 Testez votre conseiller
 LEXIQUE
 
Espace clients sécurisé 

  

 Accueil   Références du Cabinet   Nous contacter